Musée numérique

Lieu innovant et connecté, le musée numérique vous accueille à la Maison des arts. Via un écran géant et quinze tablettes numériques, ce musée virtuel du XXIe siècle permet de rendre accessible une collection de 5010 œuvres numérisées issues de douze institutions culturelles dont le Louvre, le château de Versailles, le musée Picasso, le musée du Quai-Branly, l’Institut du monde arabe, l’Opéra-Bastille et la Philharmonie de Paris. Des tablettes synchronisées avec l’écran permettront également d’offrir des contenus additionnels pédagogiques.

Le musée numérique est accessible tous les dimanches après-midi (14h-18h) en visite libre. En parallèle, des conférences virtuelles sont proposées chaque vendredi de 14h à 15h.

 


Les conférences du mois de novembre 

  • Vendredi 6 novembre : Au temps des rois (de 14h à 15h) 
    A partir du portrait royal de Louis XIV par Rigaud, cet exercice “peindre un roi” commence à répondre à des règles précises, symboliques et normées. Souvent y apparaît le blason qui respecte également une logique, guidée par l’idée de lisibilité maximum, liée à une symbolique très forte. L’atelier de création des ses armoiries permet alors d’expérimenter ces règles et d’en comprendre le sens.

 

  • Vendredi 13 novembre : L’effet du geste (de 14h à 15h) 
    Expérimenter les effets visuels obtenus par la mise en œuvre d’outils, de médiums et de supports variés, par l’élargissement de la notion d’outil (lamain, les brosses et pinceaux de caractéristiques et tailles diverses, les chiffons, les éponges, les outils inventés…), par les dialogues entre les instruments et la matière (touche, trace, texture, facture, griffure, traînée, découpe, coulure…), par l’amplitude ou la retenue du geste, sa maîtrise ou son imprévisibilité montre l’infinie variété des formes possibles d’œuvres.

 

  • Vendredi 20 novembre : La danse et l’histoire de l’Art (de 14h à 15h) 
    “Le danseur est l’artiste qui crée seulement et entièrement à partir de son corps”. La forme ‘Art la plus absolue dans ce sens est certainement la danse. En visitant les formes les plus classiques (le lac des cygnes, chorégraphie de Noureev) et les formes les plus modernes, il est possible d’établir un vocabulaire commun entre expression, narration, musique et les enjeux esthétiques y étant intimement liés.

 

  • Vendredi 27 novembre : La nuit (de 14h à 15h) 
    Van Gogh en a montré un visage essentiel, avec son ciel étoilé au-dessus de St Rémy de Provence, comme bien  d’autres artistes majeurs qui se sont emparés de ce thème ancestral. Fascinante, symbolique, la nuit nous apprend  les cycles cosmiques en même temps que l’esthétique du côté sombre, pendant la lumière.
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×