Monsieur

L’histoire du quartier Monsieur revêt une dimension royale aux XVIIe et XVIIIe siècles. La première construction notable fût le Petit Château, duquel les jardins à la française furent dessinés en 1687 pour le propriétaire de l’époque par André Le Notre, alors très célèbre jardinier du Roi Louis XIV. Un siècle plus tard, le Comte de Provence et frère du Roi Louis XVI, dit « Monsieur » (1755-1824), achète le Petit Château et la propriété d’un grand seigneur Brunoyen, Paris de Monmartel (1690-1766). Faisant de ces riches bâtisses un domaine de chasse royale, il les annexe de lieux de réception pour ses nobles invités et d’un petit théâtre.

L’ère royale du quartier pris fin à la révolution française, lorsque le domaine fût scellé à la fuite du Comte de Provence en 1791. Démantelée de ses matériaux afin de fabriquer des armes et des munitions, la propriété fût divisée et vendue en lots, dont le cadastre subsiste quasiment en l’état aujourd’hui. Les vestiges du Petit Château, dont son portique d’entrée, restent l’ensemble historique le plus important de Brunoy. Il est aujourd’hui occupé par un centre d’études hébraïques de réputation internationale fondé en 1947, dite Yechiva. De plus, c’est dans le quartier Monsieur que l’on trouve la plus ancienne maison de Brunoy, dite « Les Choquets », du XVIIe siècle dans laquelle séjourna le peintre Corot.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×