Talma

Le quartier doit son nom au célèbre membre de la Comédie Française, François-Joseph Talma (1763-1826), représenté par la statue visible dans la rue Philisbourg en centre-ville. Le tragédien, réformateur audacieux du théâtre classique rachète la maison de maître d’un riche Gouverneur à Brunoy. Passionné par le domaine, Talma y réalisa d’importants travaux d’aménagement, agrandissant le parc d’arbres et de bosquets. Le domaine, surnommé « Mon plaisir », devient un lieu de réception pour de nombreux artistes de l’époque. Revendue à une famille bourgeoise, puis à des promoteurs immobiliers et démolie, il ne subsiste de la propriété qu’un petit bassin situé en bas de la rue Talma, près du carrefour Wittlich.

Le quartier que nous connaissons aujourd’hui pris sa forme urbanisée dans les années 1970 avec la construction de l’ensemble d’immeubles résidentiels, du lycée (ouvert en 1981) ou encore du gymnase Pierre-de-Coubertin.

L’inauguration d’un autre élément de taille (375m de long s’élevant à 32m au-dessus de l’Yerres !), celle du viaduc du chemin de fer en 1849 par le futur empereur Louis-Napoléon Bonaparte, marqua de son sceaux impérial l’histoire du quartier Talma.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×