Photographe subaquatique, Gilles Auroux expose sur ses terres

Membre du Neptune Club de Brunoy et du Club photo, Gilles Auroux est bien connu des habitants de la ville. Photographe subaquatique depuis une dizaine d’années, ce passionné expose pour la toute première fois à Brunoy, dans le cadre du festival « Histoires d’eau ». Rencontre.

Avec « L’Odyssée bleue », partez à la rencontre des fonds marins

Déjà connue pour son festival de cinéma jeune public « Les 400 coups » qui remporte chaque année un vif succès, la Maison des arts de Brunoy initie un nouveau rendez-vous pour les amateurs du 7e art : Les rencontres cinéma. Cette première édition, qui se déroulera du 15 au 30 mars, aura pour fil rouge un thème d’actualité, l’eau. À cette occasion, Gilles Auroux investit les lieux avec une exposition inédite. Retraçant les vagabondages du photographe à travers la planète, « L’Odyssée bleue » vous invite à plonger à la découverte des animaux pélagiques qui peuplent nos océans : otarie, requin-baleine, raie manta océanique, requin-taureau et plein d’autres…

Requin baleine entouré de carangues et de rémoras nageant sur fond sableux – Richelieu Rock, mer d’Andaman, Océan Indien, Thailande, Asie

« Il s’agit d’un autre regard sur la faune sous-marine, regard que l’on pourrait presque qualifier de « minimalisme sous-marin», dans la mesure où aucun décor et très peu de couleurs ne viennent perturber le regard. » nous explique le Brunoyen. De cette façon, le spectateur est invité à s’immerger et à se laisser envelopper par ce bleu profond qui s’étire à perte de vue dans toutes les directions, « tout comme je l’étais moi-même au moment où je prenais ces photographies » précise-t-il. « Et puisque rien ne vient distraire l’attention, seuls comptent désormais les animaux et leurs attitudes : les regards bien sûr, fugitifs ou insistants, mais aussi les mouvements à peine esquissés et figés par l’appareil, tous ces petits détails qui révèlent instantanément leur nature de prédateur ou de proie et conditionnent l’interaction qui va en résulter… »

«  Le besoin de partager avec « ceux de la surface »  »

Si Gilles a démarré la plongée en 2014 et la photo subaquatique en 2016, les fonds marins, eux, le captivent depuis toujours. «  D’aussi loin qu’il m’en souvienne, la surface des océans aa toujours exercé sur moi une étrange fascination, comme un irrépressible appel à aller découvrir le monde inconnu et mystérieux qui se cache au-dessous  »  reprend-il. C’est pourquoi, de la pratique de la plongée sous-marine, apparue comme une évidence, a très vite découlé l’envie de documenter ces paysages et créatures étonnants, ce besoin de « partager toute cette beauté avec « ceux de la surface », de leur faire aimer cet univers si particulier que souvent ils méconnaissent et que parfois ils craignent », notamment les requins. Les grands incompris et mal aimés de nos océans que le photographe affectionne tout particulièrement.

Requin peau bleue venant à l’inspection dans le bleu – ile de Pico, Açores, Portugal, Europe

Aujourd’hui collaborateur régulier du magazine Subaqua, Gilles participe à de nombreux festivals dans l’Hexagone afin de partager ses clichés, qui sont d’ailleurs très souvent primés. Parmi les distinctions les plus remarquables, le Brunoyen a remporté la deuxième place au titre de photographe français de l’année 2019 du World Whootout ainsi que le prix du public. Plus récemment, en 2022, il remporte la 4e place de la Coupe de France Image projetée, catégorie nature, de la Fédération photographique de France.

Découvrez ses rencontres sous-marines sur www.gillesauroux.com
Vernissage de l’exposition « L’Odyssée bleue »
en présence de Gilles Auroux le 15 mars à 18h à la Maison des arts.
Dédicace de son livre «  L’Odyssée bleue  »
avec la complicité de la librairie du Vol dans les plumes
Exposition du 15 au 30 mars 2024
Maison des arts
51, rue du Réveillon

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×